Cryptomonnaies en Andorre : comment sont taxés l’achat, la vente et la détention de Bitcoins et autres ?

Les demandes de résidence fiscale en Andorre par les traders et les gros détenteurs de cryptomonnaies ont fortement augmenté au cours du premier semestre 2021.

Et ce n’est pas un hasard, comme nous allons le voir maintenant.

New report

The report « The definitive guide to living in Andorra » is now available, with detailed information on Andorra’s tax framework, residence and society.

Click here to download it for free.

Pourquoi l’Andorre attire des centaines de crypto-investisseurs ?

Les raisons pour lesquelles de plus en plus de personnes du monde des cryptomonnaies souhaitent s’installer en Andorre sont évidentes :

  • Une fiscalité très favorable, avec un maximum de 10% sur les bénéfices.
  • Des avantages comptables liés aux cryptomonnaies.
  • Des banques favorables aux cryptomonnaies et qui connaissant le marché des cryptomonnaies.
  • La loi sur les actifs numériques est sur le point d’être adoptée.
  • Un environnement avec beaucoup de personnes dans le secteur : mineurs, traders ou holders historiques…

En fait, en Andorre, il est très facile de nouer des liens avec des personnes liées à des projets de cryptomonnaies.

Comment la vente de cryptomonnaies est-elle taxée ?

À l’heure actuelle, en Andorre, les plus-values dérivées de la vente de cryptomonnaies sont taxées à 10 %.

En d’autres termes, si vous avez acheté un Ethereum pour 100 € et que vous le vendez maintenant pour 3 000 €, vous ne paierez que 290 € d’impôt sur les 2 900 € de profit.

Et nous disons « pour le moment » car une loi sur les cryptomonnaies est en cours de négociation. Nous en parlerons plus tard dans cet article.

Qu’en est-il des échanges d’une cryptomonnaie à une autre ?

L’échange d’une cryptomonnaie contre une autre ou swap de cryptomonnaie peut également générer une plus-value qui serait taxée à 10%.

Comment comptabiliser les plus-values issues de la vente de cryptomonnaies ?

Contrairement à de nombreuses autres juridictions comme l’Espagne, pour calculer les gains en cryptomonnaies en Andorre, il n’est pas nécessaire d’utiliser la méthode FIFO, qui est très préjudiciable aux « early holders ». Toute autre méthode justifiée et juridiquement valable, telle que le LIFO, est acceptée.

Cela permet à ceux qui ont acheté des cryptomonnaies avant les grandes hausses, comme le bitcoin, de calculer les gains des ventes du portefeuille sur le dernier bitcoin acheté à un prix plus élevé, réduisant ainsi considérablement la taxation.

Nous vous épargnerons les explications techniques sur d’autres cas spécifiques (Bitcoin forks, Ethereum, mining et staking, NFTs, DeFi, crypto betting, cryptocurrencies), mais dans tous ces cas la fiscalité andorrane est plus clémente que dans les pays voisins.

Les banques andorranes acceptent-elles les cryptomonnaies ?

Les banques andorranes étaient initialement très réticentes aux transactions en cryptomonnaies.

Récemment, cependant, certaines d’entre elles ont commencé à intégrer du personnel ayant des connaissances en matière de blockchain et acceptent déjà les détenteurs de cryptomonnaies comme clients. Ils semblent également commencer à valoriser les transactions de gré à gré, les échanges de cryptomonnaies, les fonds, etc.

Il est donc crucial de choisir la banque qui convient à vos besoins et d’arriver avec vos devoirs faits. Il est arrivé plus d’une fois que des clients mal conseillés soient refusés par des banques, par exemple parce qu’ils n’avaient pas suffisamment accrédité la traçabilité des fonds.

L’Andorre a-t-elle une loi sur les cryptomonnaies ?

Comme mentionné ci-dessus, le gouvernement andorran a présenté début 2021 un projet de loi sur les actifs numériques qui régulariserait et faciliterait grandement l’installation des entreprises liées aux cryptomonnaies et leurs relations avec les banques et les institutions.

À notre avis, il y a deux détails particulièrement intéressants dans ce projet de loi :

  • La possibilité de créer des bourses et des fonds réglementés en Andorre.
  • L’exonération fiscale sur la vente de cryptomonnaies si elles sont réinvesties dans des produits andorrans.

Cette dernière serait une véritable révolution : les résidents andorrans pourraient vendre leurs cryptomonnaies en franchise d’impôt, à condition de les réinvestir dans des entreprises ou des biens immobiliers andorrans.

Que faire pour payer les taxes sur les cryptomonnaies en Andorre ?

Pour bénéficier de la fiscalité attractive d’Andorre en matière de cryptomonnaies, il faut être résident fiscal en Andorre. Si vous voulez en savoir plus sur les moyens d’obtenir la résidence, vous pouvez lire nos guides sur la résidence active et passive.

Comment faire le premier pas ?

Si vous souhaitez changer votre résidence fiscale en Andorre, nous vous recommandons de lire le compte rendu « The definitive guide to living in Andorra », qui contient les informations les plus complètes sur la fiscalité, la résidence et la société andorranes.

Et si vous avez des doutes sur la manière dont votre situation s’inscrit dans la légalité andorrane, n’hésitez pas à nous contacter :

En nous envoyant un email à [email protected]
En nous envoyant un message privé à Andreu via Linkedin
Ou en remplissant le formulaire ci-dessous :

Vous pouvez nous contacter de la manière suivante :

Download the free report

"The definitive guide to living in Andorra"

  • Explanation of the tax framework
  • How to get the residency
  • Tips for living in Andorra
 
 
*
* Required fields
I accept the privacy policy and the terms of use 

🔒 All communications are encrypted and will be treated with absolute confidentiality. Your data will never be shared with third parties. 

Vous pouvez nous contacter de la manière suivante :